Ligue HMC

  • Type : Bâtiments
  • Etat d’avancement : En exécution
  • Autorité compétente : Administration des Bâtiments publics
  • Commune(s) : Mamer

Présentation

Depuis 1968, la Ligue HMC a son siège social à Capellen dans le bâtiment dit « Villa Bourg » qui date de la fin du 19ème siècle. Alors que la Villa abrite l’administration de la Ligue HMC, les autres activités sont logées dans divers bâtiments situés dans le grand parc de la villa d’environ 3 hectares. Ces bâtiments annexes des années 1970 étant devenues vétustes au fil du temps et de moins en moins adaptés aux besoins actuels, il a été décidé de les remplacer par des structures contemporaines, énergétiquement efficaces et conformes aux besoins spécifiques.

Trois nouveaux bâtiments implantés sur le même site, permettront dorénavant un meilleur fonctionnement pour 200 personnes présentant un handicap mental, 70 encadrants ainsi que de nombreux clients et visiteurs qui se retrouveront sur le site de la Ligue HMC à Capellen. En même temps la rénovation de la « Villa Bourg » est indispensable afin que l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite soit enfin garantie tout en préservant le patrimoine culturel et historique de la Villa.

Concept urbanistique et paysager

Les objectifs de la planification consistent, d’une part, à intégrer les nouvelles constructions dans le parc existant, tout en assurant l’utilisation continue d’une partie des ateliers, y compris la zone cantine, jusqu’à l’achèvement des nouveaux bâtiments respectifs. Il en résulte que les bâtiments seront réalisés dans deux phases de construction immédiatement consécutives. Ensemble avec l’Administration de la nature et des forêts (ANF) ainsi que le Service des Sites et Monuments Nationaux (SSMN), il a été retenu préalablement dans ce contexte que le site rattaché à l’arrière de la Villa Bourg est à considérer dans son entièreté, avec les arbres et la villa historique, comme espace vert exceptionnel (environnement culturel) et que les interactions mutuelles seront ainsi à conserver dans la mesure du possible.

D’autre part, la planification vise à rendre justice à l’objectif de l‘Institution Ligue HMC, c’est-à-dire renforcer l’appartenance de ses membres à la société (le mot-clé étant l’inclusion) et de créer, au moyen de l’environnement construit, des structures dans lesquelles les personnes seront capables de s’intégrer avec leurs particularités et d’assurer une contribution précieuse à la société dans le cadre des caractéristiques qui leur sont propres.

En termes de réalisation du projet, ceci revient à dire qu’il est indiqué, aussi bien de garantir l’intégration des bâtiments dans l’environnement culturel précité, que d’organiser au profit des utilisateurs des lieux de rencontres et d’échanges avec l’environnement au-delà de la vie quotidienne. L’échange avec l’environnement ne signifie pas seulement le contact immédiat avec la nature environnante, mais encore l’appartenance et l’acceptation sociale.

Concept architectural

Le projet comporte:

  1. La construction d’un centre d’activités de jour (SAJ) avec salles fonctionnelles et salle d’accueil et de détente ainsi qu’une cuisine pédagogique
  2. La construction d’un centre d’activités socio-pédagogiques et thérapeutique (ASPT) avec salle de « Snoezelen » / Salle de Musique, ergothérapie, kinésithérapie, salle de gymnastique et infirmerie
  3. L’assainissement et rénovation de la « Villa Bourg » en tant que bâtiment administratif de la Ligue HMCL’aménagement du parc, des voiries et parkings
  4. La construction d’une structure de travail et de formation avec :
  • ateliers protégés (AP) : menuiserie, serrurerie, cannage, reliure, tissage, céramique, cuisine, cantine, restaurant, buanderie
  • boutique pour les produits de la Ligue HMC
  • service pour entreprises avec salles polyvalentes pour travaux de sous-traitance et un parc a containers à l’extérieur
  • centre propédeutique et professionnel (CPP)

Le programme est reparti sur trois bâtiments autonomes qui s’intègrent de manière minimalement invasive dans le parc. L’orientation est-ouest des immeubles suit aussi bien l’orientation est-ouest des terrains que la surface constructible. Le noyau des constructions est représenté par la place centrale entre les nouveaux bâtiments, lequel servira comme zone de circulation, zone de rencontre et zone d’interaction. Y sont rattachés les immeubles au moyen de chemins sans barrières épousant la topographie du terrain.

Au-delà des mesures architecturales structurées, on retrouve, répartis au long du parc, des endroits destinés à l‘arrêt et au séjour. Pour accentuer le caractère inhérent à un parc, la surface verte est complétée et renouvelée au moyen d’arbres et de haies indigènes. L’échange environnemental est obtenue grâce à la conception ouverte et transparente du site ainsi que des structures construites, lesquelles correspondent avec l’environnement au moyen d’une clarté de ligne et d’une matérialité naturelle de la façade, sans devoir renoncer à l’intimité nécessaire. L’échange social direct s’effectue à travers des lieux de rencontres comme le restaurant, la boutique et la place centrale qui sera utilisée par la Ligue HMC aux fins de manifestations publiques.

Concept technique

Le concept énergétique innovant garantie une consommation énergétique réduite, tout en conservant le bien-être des utilisateurs. Il est basé sur trois grands principes :

  • une enveloppe extérieure du bâtiment performante
  • l’utilisation de l’inertie thermique de la structure
  • des installations techniques réduites et adaptées aux besoins et caractéristiques du bâtiment favorisant l’utilisation des énergies renouvelables

Une isolation thermique importante et une protection solaire efficace garantissent l’optimisation de l’enveloppe du bâtiment. Les grandes surfaces vitrées à triple vitrage garantissent un éclairage naturel optimisé et réduisent les consommations en énergie électrique. L’éclairage naturel des grands ateliers est complété par des sheds en toiture.

La ventilation se fera au maximum de manière naturelle par des ouvrants motorisés en façade dans la plupart des locaux ainsi qu’en toiture dans les ateliers. L’énergie thermique provenant de l’équipement technique et des utilisateurs est stockée dans le béton et permet la régulation naturelle du confort intérieur en combinaison avec un refroidissement nocturne.

Les installations techniques nécessaires prévues sont à la pointe de la technologie et à faible consommation énergétique.

La chaleur nécessaire est mise à disposition au moyen d’une installation de chauffage hybride centrale misant sur le caractère de durabilité. La charge principale est assurée par une chaudière aux pellets qui est exploitée avec la matière première toujours renouvelable qu’est le bois. Les charges de pointe sont couvertes par une chaudière à condensation au gaz, hautement efficiente et avec émission minimale de CO2. Ce système hybride permet d’optimiser le rendement et la durabilité de la chaudière aux pellets

L’utilisation d’énergie solaire au moyen des panneaux photovoltaïques est prévue.

Les bâtiments sont réalisés en construction massive avec une structure principale en béton armé. Les cloisons de séparation intérieures sont exécutées en briques de ciment.

Les parties opaques des façades sont recouvertes d’un bardage en bois. La plupart des parties vitrées sont des façades mur-rideau avec triple vitrage.

La toiture plate est recouverte d’une végétation extensive.

Fiche technique

Maîtrise d'oeuvre

  • Architectes : Planet+ architectes et urbanistes, Luxembourg
  • Ingénieur en génie civil : Simon-Christiansen & Associes, Capellen
  • Ingénieur en génie électrique : Jean-Schmit Engineering, Luxembourg
  • Ingénieur en génie thermique : /
  • Ingénieur en génie sanitaire : /
  • Paysagiste : /
  • Bureau de contrôle technique : Secolux, Leudelange
  • Organisme agréé : Socotec, Livange
  • Coordinateur sécurité santé : D3 Coordination, Frisange
  • Coordinateur-pilote : /

Chiffres clés du projet

  • Surface brute : 8'000 m2
  • Volume brut : 40'000 m3
  • Budget du projet : EUR 29'000'000.- TTC

Timing

  • Vote de la loi par la Chambre des Députés : /
  • Début du chantier : Septembre 2015
  • Durée de chantier prévisionnelle: 5 ans

Galerie photos

Plan

Photos

  1. ©Christof Muller

  2. ©Christof Muller

  3. ©Christof Muller

  4. ©Christof Muller

Dernière mise à jour