Lycée à Clervaux

  • Type : Bâtiments
  • Etat d’avancement : Finalisé
  • Autorité compétente : Administration des bâtiments publics
  • Commune(s) : Clervaux

Présentation

Le plan directeur sectoriel ‘Lycées’ a retenu que l’extrême nord du pays, que couvre approximativement le canton de Clervaux, constitue le vide scolaire le plus important du pays. L’extrémité nord de cette zone constitue même un vide absolu, ce qui signifie actuellement une durée d’accessibilité supérieure à 30 minutes à l’aller et au retour pour tous les lycées existants.

La construction d'un lycée à Clervaux a figuré à plusieurs reprises à l'ordre du jour du Conseil de Gouvernement, notamment les 12 mai et 22 juillet 2005 ainsi que le 21 juillet 2006. L’étude relative à l'opportunité de la création d'un lycée à Clervaux, réalisée en 2006, a confirmé le besoin d'y implanter un lycée offrant le cycle inférieur avec la possibilité d'une extension à moyen terme.

Le règlement grand-ducal du 25 novembre 2005, déclarant obligatoire le plan directeur sectoriel ‘Lycées’ a défini  la zone de recrutement prioritaire d’un lycée à Clervaux comme suit :

Communes de Clervaux, Consthum, Heinerscheid, Hosingen, Munshausen, Troisvierges, Weiswampach, Wincrange et Kiischpelt.  Les communes de Kiischpelt et Wincrange sont affectées à deux zones d’inscription, à savoir celle de Clervaux et celle de Wiltz.

Le site de Clervaux présente le grand avantage d'être connecté immédiatement au réseau ferroviaire, ce qui permettra à une certaine partie des élèves du futur lycée d’effectuer le trajet en train.

La totalité de la surface de la parcelle concernée s'élève à 3.03 ha. Cette surface est suffisante pour l'implantation d'un lycée de taille moyenne d'environ 800 élèves.

Le groupe de travail du plan directeur sectoriel 'Lycées' a mis en évidence, dans son étude ''Opportunité d'implantation d'un lycée dans la zone de recrutement Clervaux'' qu'un lycée à Clervaux serait de nature à délester les établissements scolaires de Wiltz et d'Ettelbrück, tout en permettant aux élèves habitant l'extrême nord du pays de profiter d'une offre scolaire à proximité de leur domicile.

Concept urbanistique et paysager

Le terrain du nouveau lycée à Clervaux se situe dans le quartier nord de la ville de Clervaux. Il se trouve au fond d’une vallée avec, à l’est et à l’ouest, des versants de collines accentués, la vallée s’ouvrant sur le nord et le sud.

L’accessibilité du lycée est en partie garantie par des infrastructures actuellement en place. La proximité directe de la gare, située à une centaine de mètres du lycée, permet de se déplacer aisément vers le complexe scolaire.

De plus, une gare routière pour les bus régionaux et scolaire, se situant entre la gare et le lycée, complète l’offre de transports en commun. 

Il est également prévu de raccorder le site au réseau des pistes cyclables.

En ce qui concerne le stationnement, un parking réservé aux enseignants et au personnel est aménagé devant le bloc atelier, servant ainsi de zone tampon entre le lycée et la route de Bastogne.

Le concept urbanistique a comme objectif la création d’un site ayant une identité propre, tout en étant bien intégré dans son environnement naturel et urbanistique et profitant pleinement des potentialités du site d’implantation.

Les 4 ailes du bâtiment, implantées selon deux axes principaux, nord - sud et est – ouest, s’articulent autour d’une cour intérieure et se délimitent clairement des voies de circulations environnantes.

La façade du bloc des ateliers, longeant la route de Bastogne est à l’échelle des bâtiments voisins. Les ateliers étant orientés vers l’est, la partie couloir avec les fonctions secondaires sont enterrées sur un niveau et demi, réduisant ainsi la hauteur de corniche donnant sur la route de Bastogne.

A l’est, le bloc des salles de classe est implanté parallèlement à la rivière et aux chemins de fer qui le bordent. A l’exception du système de portiques et d’un escalier reliant directement les classes à l’extérieur, le rez-de-chaussée reste libre, permettant ainsi au paysage des berges du ruisseau de se prolonger dans la cour. Les salles de classe se situent au premier et deuxième étage, alors que l’espace en-dessous dudit bloc est réservé à la rétention d’eau de pluie. Le recul par rapport à la limite de propriété favorise l’ensoleillement de la façade et des classes et a donné la possibilité d’élargir le lit de rivière le long de la Clerve.

Au sud, le bloc principal, ferme la cour intérieure délimitée latéralement par les blocs des ateliers et salles de classe. Avec ses fonctions communes (structure d’accueil, administration, corps enseignant, restaurant etc.), ce dernier regroupe l’entrée principale et les entrées secondaires orientées vers la cour de récréation et sert d’élément de jonction entre les blocs des ateliers et des salles de classe. Les livraisons pour la cuisine se font également au niveau du bloc principal.

Le complexe sportif ferme la cour intérieure. Le hall des sports, orienté vers l’ouest, est partiellement enterré, alors que la piscine s’ouvre sur le ruisseau du côté est.

 

Concept architectural

Structure d’accueil et administration

Le bloc principal regroupe les fonctions communes du lycée, à savoir, au rez-de-chaussée, le hall d’entrée intégrant un espace de circulation, le restaurant, la cuisine de production, la cafétéria ainsi que la salle polyvalente, au niveau 1, une zone de détente ainsi qu’un ‘makerspace’ et la bibliothèque, alors que le corps enseignant, le service socio-éducatif, ainsi que l’administration générale et la direction du lycée, ont leurs bureaux au niveau 2.

Une liaison fonctionnelle et visuelle entre le hall d’entrée, la cafétéria et la salle polyvalente au rez-de-chaussée et la zone de circulation au niveau 1 ainsi que les bureaux au niveau 2 est assurée par un escalier ouvert. 

Salles de classe

Au sein du bloc des salles de classe sont regroupés les salles de classe de dimensions variables ainsi que les salles de classe spéciales avec leurs équipements et postes de travail respectifs. De plus, un espace multifonctionnel est aménagé à chaque niveau.

Le bloc des salles de classe du lycée est surélevé et n’aura de ce fait pas de rez-de-chaussée. Seules les cages d’escaliers dudit bloc donnent dans la cour intérieure.

Ateliers

Les ateliers sont regroupés au sein du bloc des ateliers construit le long de la route de Bastogne. Au rez-de-chaussée se situent l’atelier des médias, images et technologies de l’information et de la communication (MITIC), deux ateliers polyvalents ainsi que les salles de machines, les dépôts et les bureaux des enseignants.

Un éclairage naturel zénithal de la partie enterrée du bloc est garanti par deux volumes ouverts qui communiquent avec les niveaux supérieurs.

Au nord du bloc se situent les accès aux différents locaux techniques, à savoir les locaux pour les raccords principaux et le transformateur, le local à poubelles central et l’aire de livraison comprenant un monte-charge.

L’atelier cuisine avec ses annexes, la salle informatique et les locaux du serveur central sont installés au niveau 1. Le niveau 2 est réservé aux ateliers de l’éducation artistique et musicale avec leurs équipements.

Hall des sports et piscine

Le complexe sportif regroupe la salle des sports ainsi que la piscine.

La salle des sports à 3 unités et hébergeant un mur d’escalade ainsi que les vestiaires avec diverses salles annexes se trouvent au rez-de-chaussée. La piscine, se situant au premier étage, comprend un bassin nageur à 5 couloirs de dimensions 25 m x 12.5 m avec un fond mobile, des vestiaires collectifs et des espaces pour enseignants et maître-nageur. 

Les installations techniques relatives à la piscine sont aménagées au rez-de-chaussée du bâtiment.

La centrale de chauffage du site entier fait également partie de ce bloc. 

 

Programme de construction

 

Afin d’accélérer les travaux de conception des constructions scolaires, le Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse a élaboré une standardisation des programmes de construction.

Cette standardisation établit les dimensions et les aménagements optimaux des différentes salles de classe, des équipements ainsi que des connexions indispensables.

Au vu de cette standardisation, le programme de construction du Lycée Edward Steichen inclut entre autres les structures et éléments suivants :

 

Structure d’enseignement

  • Module salle de classe

 

18 salles de classe à dimension normale (76 m2)

 

8 salles de classe à dimension réduite (65 m2)

 

  •     Module des sciences

 

4 salles de sciences (biologie, chimie, physique)

1 laboratoire de physique/chimie

 

  •     Module informatique

 

1 salle informatique

 

  •     Module atelier à hauteur normale

 

2 ateliers d’éducation artistique et musicale

1 atelier polyvalent cuisine

 

  •     Module atelier à hauteur étendue

 

2 ateliers polyvalents 

1 atelier médias, images et technologies de l’information et de la communication (MITIC) 

 

Structure d’administration

  •     Direction et administration
  •     Locaux pour enseignants
  •     Service de psychologie et d’orientation scolaires

 

Structure d’accueil

  •     Salles des fêtes
  •     Cantine et cafétéria
  •     Bibliothèque
  •     Loge portier
  •     Préau couvert

 

Infrastructures sportives

  •     Salle des sports à 3 unités avec mur d’escalade
  •     Piscine (25 m x 12.5 m)
  •     Terrain multisports à l’extérieur

 

Aménagements extérieurs

  •     Cour de récréation
  •     Espaces verts
  •     Emplacements vélos
  •     Parking

Concept technique

La construction du Lycée Edward Steichen s’inscrit dans la stratégie de l’Etat visant la construction durable et plus spécifiquement la réalisation de bâtiments à faible consommation énergétique. Ce concept énergétique se caractérise par l’optimisation de la performance thermique de l’enveloppe du bâtiment, par l’utilisation de l’inertie thermique de la structure ainsi que par la mise en œuvre d’un minimum d’installations techniques nécessaires et adaptées au bâtiment. 

Le besoin total en énergie primaire, tout comme l’impact sur l’environnement en matière d’émissions CO2, correspondent à la classe A. Il s’agit donc d’un bâtiment hautement efficient.

Développement durable

Les matériaux mis en œuvre respectent les principes du développement durable.

Ainsi, l’isolation thermique de l’enveloppe est réalisée par des matériaux recyclables tels que la laine minérale et les panneaux en fibres de bois.

La structure portante de la piscine est réalisée en bois.

Production de Chaleur

La production de chaleur pour le chauffage et l’eau chaude est assurée par deux chaudières bois (pellets). 

Eclairage naturel

Un éclairage naturel maximal est assuré par des hautes baies vitrées. L’apport d’éclairage naturel permet de réduire les heures de fonctionnement de l’éclairage artificiel. Cet éclairage, entièrement en LED, offre également la possibilité de dimer l’intensité souhaitée.

Le vitrage spécialisé des sheds en toiture du hall des sports optimise la situation de l’éclairage naturel et évite l’éblouissement des élèves.

Récupération des eaux résiduaires 

La récupération des eaux grises des douches pour les toilettes ainsi que la récupération des eaux de filtration de la piscine sont installées.

Installations de ventilation et de climatisation

Les zones salles de classes, administration et ateliers sont ventilées naturellement par des ouvrants dans la façade permettant également un refroidissement nocturne. Les groupes de ventilation sont équipés de systèmes de récupération de chaleur.

Installation photovoltaïque

Une installation photovoltaïque est installée sur l’ensemble des toitures.

Fiche technique

Maîtrise d'oeuvre

  • Architecte : Jonas architectes associés
  • Ingénieur en génie civil : Schroeder et associés S.A.
  • Ingénieur en génie électrique : SGI Ingénierie S.A.
  • Ingénieur en génie thermique : SGI Ingénierie S.A.
  • Ingénieur en génie sanitaire : SGI Ingénierie S.A.
  • Paysagiste : Mersch Carlo
  • Bureau de contrôle technique : Luxcontrol S.A.
  • Organisme agréé : Secolux a.s.b.l.
  • Coordinateur sécurité santé : D3 Coordination
  • Coordinateur-pilote : /

Capacité et effectif

  • Capacité: 800 élèves
  • Effectif: 650 élèves

 

Surfaces et volumes

  • Superficie du site : 3,03 ha
  • Surface nette d'exploitation totale : 9'700 m2
  • Surface brute totale : 18'700 m2
  • Volume brut construit : 108'400 m3

Coût du projet

  • Budget voté : EUR 75'450'000.-TTC  (loi du 22 février 2013 / indice 707,11)

Dates clefs

  • Vote de la loi par la Chambre des Députés : janvier 2013
  • Début des travaux : mai 2015
  • Mise en service : septembre 2018

Photos

  1. ©BLITZ AGENCY

  2. ©BLITZ AGENCY

  3. ©BLITZ AGENCY

  4. ©BLITZ AGENCY

  5. ©BLITZ AGENCY

  6. ©BLITZ AGENCY

  7. ©BLITZ AGENCY

  8. ©BLITZ AGENCY

  9. ©BLITZ AGENCY

  10. ©BLITZ AGENCY

  11. ©BLITZ AGENCY

  12. ©BLITZ AGENCY

  13. ©BLITZ AGENCY

  14. ©BLITZ AGENCY

  15. ©BLITZ AGENCY

  16. ©BLITZ AGENCY

  17. ©BLITZ AGENCY

Dernière mise à jour