Lycée à Junglinster

  • Type : Bâtiments
  • Etat d’avancement : Finalisé
  • Autorité compétente : Administration des Bâtiments publics
  • Date de mise en service : 15 septembre 2014
  • Commune(s) : Junglinster

Présentation

L’implantation et la construction d’un lycée à Junglinster se fondent sur le rapport concernant le plan directeur sectoriel ‘Lycées’ qui répond à plusieurs objectifs :

  • création de capacités scolaires suffisantes sur le moyen et le long terme
  • décentralisation de l’offre scolaire
  • réduction des distances pour les élèves, en particulier pour ceux du cycle inférieur
  • régionalisation de l’armature scolaire
  • équilibrage de l’attractivité des lycées
  • optimisation des tailles des établissements scolaires
  • renforcement des centres de développement et d’attraction (CDA)
  • développement du tissu urbain des régions
  • réduction des besoins de déplacement et promotion de l’utilisation des transports en commun.

Ce plan a retenu que la région de Junglinster a été identifiée comme zone à vide scolaire. Les évaluations au sein du Plan sectoriel lycées ont identifié un besoin en infrastructures scolaires pour le cycle secondaire.

Ce besoin se base sur l’évolution démographique dans le pôle Est du pays.

La décision du gouvernement d’implanter un nouvel établissement d’enseignement post-primaire à Junglinster a été prise conformément à l’article 10  du règlement grand-ducal du 25 novembre 2005 déclarant obligatoire le « plan directeur sectoriel Lycées ».

La zone de recrutement identifiée dans le plan comporte les 5 communes que sont Larochette, Heffingen, Bech, Betzdorf et Junglinster.

En concordance avec le plan, l’offre scolaire du nouveau lycée à Junglinster comportera la division inférieure de l'enseignement secondaire ainsi que le cycle inférieur et le régime préparatoire de l'enseignement secondaire technique.

Suivant la modélisation de la capacité optimale, les effectifs du lycée technique de Junglinster se situent entre 1220 et 1405 élèves.

 

Concept urbanistique et paysager

Le terrain d’implantation du lycée se situe entre les localités de Gonderange et Junglinster au sud de la zone d’activités Laangwiss et de la nouvelle route de contournement. La réalisation d'une tranchée couverte dans le cadre de l’aménagement de ce nouvel axe routier assure les liaisons piétonnières avec les infrastructures sportives communales et le centre de Junglinster. La gare de bus et le parking du personnel sont accessibles par un nouveau rond-point.

Vu la situation exposée, la conception du nouveau Lycée à Junglinster cherche à assurer une intégration harmonieuse des constructions dans le terrain et au milieu environnant. La volumétrie du bâtiment profite de la topographie existante en vue de réduire la hauteur des différentes ailes.

L’implantation du Lycée à Junglinster a été choisie de manière à assurer une orientation optimale Est/Ouest des différentes ailes. Ce principe confère aux salles de classe et aux ateliers un éclairage naturel idéal. Le complexe sportif sera orienté Nord-Ouest. L'aire de récréation, ainsi que le restaurant scolaire seront par contre, orientés plein Sud tout en permettant une vue imprenable sur les alentours.

Concept architectural

Le lycée se compose de plusieurs bâtiments regroupés et reliés entre eux par une galerie communicante sur plusieurs niveaux. Cet axe principal de circulation assure, en outre de sa fonction de desserte, une fonction d'espace de récréation permettant aux élèves d'y séjourner entre les heures de classe. Ce volume n'aura pas une expression rigide, mais au contraire très évolutive, composée d'une volumétrie changeante avec des vues à angles différents créant ainsi un espace vivant et multifonctionnel qui cherche à briser la monotonie de la grande étendue du volume.

Le concept fonctionnel s'exprime à travers deux axes principaux : un axe Nord- Sud et un axe Est-Ouest. L'axe Nord-Sud passant par l'entrée principale et reliant le parvis et la cour de récréation sépare le bâtiment en deux parties : du côté Ouest se trouvent les bâtiments scolaires, les ateliers et l'administration tandis que du côté Est sont regroupés toutes les fonctions sociales telles que le complexe sportif, le restaurant, la cafétéria et la salle des fêtes.

L'axe Est-Ouest regroupe au front Nord l'entrée principale au lycée ainsi que les accès de livraisons pour les ateliers. L'accès au complexe sportif se fait également par l’entrée principale. Du même côté sont aménagés le parking pour le personnel et la gare des bus.

A l'Est, le long du chemin rural existant, se trouvent les accès des livraisons techniques.

Toutes les fonctions nécessitant un cadre calme avec une vue dégagée comme les espaces de récréation, la salle des fêtes, les bâtiments scolaires, ainsi que le restaurant avec sa terrasse sont orientées côté Sud.

Le bâtiment administratif comprenant entre autres les locaux pour professeurs, la bibliothèque et la direction se trouve en relation directe avec l'entrée principale ainsi qu'à proximité des ailes d'enseignement.

Les ateliers sont par contre situés à l'écart de l'entrée principale et des zones plus calmes, telles que les salles de classe.

Le complexe sportif occupe un emplacement marquant par rapport à l'ensemble du lycée et se trouve en relation directe avec la salle des fêtes, la cafétéria, le restaurant et l'entrée principale. Il profitera de cette façon d'une situation centrale par rapport aux activités sociales du lycée.

Son volume étant partiellement enterré il s'intégrera bien au terrain naturel. L'utilisation autonome des infrastructures sportives est possible, les autres parties du lycée pouvant être fermées individuellement.

Programme de construction

Structures d’enseignement

  • 17 salles de classe normales et 38 salles de classe réduites
  • 33 salles spéciales (sciences, informatique et bureautique, artistique, salles pour formations spécialisées)
  • 5 ateliers d’initiation

Structures d’administration

  • direction (bureaux et salle de réunions)
  • administration (bureaux)
  • structures d’accueil pour enseignants (salles de travail,…)

Structures d’accueil

  • salle polyvalente (300 personnes)
  • restaurant et cafétéria
  • information et documentation
  • SPOS, médecine scolaire,…

Infrastructures sportives

  • hall sportif à 2 unités
  • piscine

Parking extérieur de 120 emplacements (pour enseignants et personnel)

Concept technique

Le projet s’inscrit dans la ligne de l’Etat à construire des bâtiments suivant une conception énergétique plus durable avec le but d’une consommation énergétique minimale pour un confort maximal des utilisateurs.

Le concept énergétique se base sur trois grands principes que sont :

  • une enveloppe extérieure du bâtiment performante

  • l’utilisation de l’inertie thermique de la structure

  • des installations techniques réduites et adaptées aux besoins et caractéristiques du bâtiment

En vue de minimiser les déperditions énergétiques en hiver et l’apport calorifique en été les façades et toitures du bâtiment sont pourvues d’une isolation thermique importante et sont étanches au vent. A ceci vient s’ajouter un triple vitrage de haute qualité combiné à une protection solaire optimisée contribuant à éviter au maximum les surchauffes éventuelles en été par un système stores extérieurs réglables et automatisés.

Par ailleurs les dalles en béton armé restent apparentes afin de pouvoir profiter de cette masse à grande inertie thermique qui agit comme régulateur de la température et de l’humidité au profit du confort intérieur. En hiver, ce principe permet de réduire es besoins en chauffage tandis qu’en été la masse du bâtiment assure la fonction d’accumulateur qui est refroidi pendant la nuit pour éviter ainsi le surchauffement du bâtiment.

Les installations techniques sont réduites à un niveau nécessaire au fonctionnement tout en restant facilement gérables par les utilisateurs. Ainsi les installations de ventilation mécanique, consommant beaucoup d’énergie et nécessitant des entretiens périodiques coûteux seront fortement réduites. En échange sont prévus des ouvrants verticaux motorisés dans la façade pouvant s’ouvrir sur toute la hauteur en vue de pouvoir assurer la ventilation naturelle.

D’autre part le confort et le bien-être des utilisateurs sont encore soutenus par un éclairage naturel optimisé grâce à la grande hauteur des salles et aux grandes surfaces vitrées. Cette solution permet en plus de réduire le recours à l’éclairage artificiel.

Finalement le bâtiment est équipé d’une chaufferie fonctionnant exclusivement sur base de copeaux de bois. Cette solution a été choisie pour la raison que l’Etat pourra se ravitailler soi-même en combustible, en l’occurrence du bois en provenance des forêts étatiques. En effet le Grunewald se trouvant à proximité de Junglinster, une aire de stockage pour la production et le stockage des copeaux de bois a été aménagée dans le cadre du projet. L’utilisation du bois en tant que combustible est une contribution à la réduction des émissions en CO2. En effet, cette bioénergie dispose d’un bilan énergétique pratiquement neutre, ne faisant que dégager la quantité de CO2 stocké lors de la pousse des arbres. Néanmoins sont à considérer les besoins en énergie pour traitement et acheminement qui resteront toute fois limités au vu des distances réduites entre les deux sites.

Fiche technique

Maîtrise d'oeuvre

  • Architecte : G+P Muller architectes, Luxembourg
  • Ingénieur en génie civil : Daedalus Engineering, Heffingen
  • Ingénieur en génie électrique : Enerventis, Wecker
  • Ingénieur en génie thermique : BLS Energieplan, Luxembourg
  • Ingénieur en génie sanitaire : BLS Energieplan, Luxembourg
  • Paysagiste : Atelier d'urbanisme et d'architecture du paysage, Rameldange
  • Bureau de contrôle technique : Luxcontrol, Esch/Alzette
  • Organisme agréé : Secolux, Luxembourg
  • Coordinateur sécurité santé : D3 Coordination, Frisange
  • Coordinateur-pilote : /

Chiffres clés du projet

  • Surface brute : 37'000 m2
  • Volume brut : 169'000 m3
  • Budget du projet : Eur 104'900'000 .-TTC (indice const. 633,42)

Timing

  • Vote de la loi par la Chambre des Députés : 18 mars 2008
  • Début du chantier : avril 2010
  • Mise en service : 15 septembre 2014

Galerie photos

Plan

Photos

  1. ©Phot'On Air

  2. ©Levygraphie s.à r.l.

  3. ©Levygraphie s.à r.l.

  4. ©Levygraphie s.à r.l.

  5. ©Levygraphie s.à r.l.

  6. ©Levygraphie s.à r.l.

  7. ©Levygraphie s.à r.l.

  8. ©Levygraphie s.à r.l.

  9. ©Levygraphie s.à r.l.

  10. ©Levygraphie s.à r.l.

  11. ©Levygraphie s.à r.l.

  12. ©Levygraphie s.à r.l.

  13. ©Levygraphie s.à r.l.

  14. ©Levygraphie s.à r.l.

  15. ©Levygraphie s.à r.l.

  16. ©Levygraphie s.à r.l.

  17. ©Levygraphie s.à r.l.

  18. ©Levygraphie s.à r.l.

  19. ©Levygraphie s.à r.l.

  20. ©Levygraphie s.à r.l.

  21. ©Levygraphie s.à r.l.

  22. ©Levygraphie s.à r.l.

  23. ©Levygraphie s.à r.l.

  24. ©Levygraphie s.à r.l.

  25. ©Levygraphie s.à r.l.

  26. ©Levygraphie s.à r.l.

  27. ©Levygraphie s.à r.l.

  28. ©Levygraphie s.à r.l.

  29. ©Levygraphie s.à r.l.

  30. ©Levygraphie s.à r.l.

  31. ©Levygraphie s.à r.l.

  32. ©Levygraphie s.à r.l.

  33. ©Levygraphie s.à r.l.

  34. ©Levygraphie s.à r.l.

  35. ©Levygraphie s.à r.l.

  36. ©Levygraphie s.à r.l.

  37. ©Levygraphie s.à r.l.

  38. ©Levygraphie s.à r.l.

  39. ©Levygraphie s.à r.l.

  40. ©Levygraphie s.à r.l.

  41. ©Levygraphie s.à r.l.

Dernière mise à jour