Centre de Logopédie

  • Type : Bâtiments
  • Etat d’avancement : En exécution
  • Autorité compétente : Administration des Bâtiments publics
  • Commune(s) : Strassen

Présentation

Le Centre de Logopédie est une école publique, instaurée par la loi du 16 août 1968, qui prend en charge les enfants déficients auditifs et les enfants présentant des troubles sérieux du langage et de la communication.

La structure pavillonnaire actuelle a été construite fin des années 1970 sur un site surplombant le Val Saint André. Le programme se répartit sur deux bâtiments scolaires et le bâtiment administratif comprenant également une cantine avec cuisine de production ainsi que quelques salles aux fonctions parascolaires. La disposition dispersée des différents bâtiments nécessite beaucoup d’espace et crée de longs chemins pour les utilisateurs.

Vu le mauvais état des pavillons présentant des déficiences majeures non seulement énergétiques et fonctionnelles mais aussi des problèmes structurels, il est décidé de démolir les anciennes structures. L’étude de faisabilité retient le scénario de la reconstruction du Centre de la Logopédie sur le même site tout en gardant l’infrastructure actuelle en fonction jusqu’à la livraison du nouveau bâtiment évitant ainsi le recours à des structures temporaires souvent coûteuses.

L’implantation du nouveau bâtiment moderne et compact à la limite nord-ouest du site a non seulement l’avantage d’une situation idéale pour l’école par son calme et la proximité de la nature, mais également la libération d’une grande partie du terrain en tant que réserve foncière pour de futurs projets de l’Etat.

Concept urbanistique et paysager

Le Centre de Logopédie partage son ancien, et donc nouveau, site avec l’Institut pour Infirmes Moteurs Cérébraux (IMC) depuis l’achèvement de ce dernier en 1998 et la structure provisoire du Lycée technique pour Professions de Santé (LTPS Val Saint André). Cette cohabitation, bien que harmonieuse, n’est pas sans créer certaines tensions liées principalement au trafic motorisé, impliquant aussi bien les bus scolaires que les voitures personnelles, dans l’enceinte du site.

Le positionnement du nouvel édifice à la limite nord-est du terrain et dans l’alignement du bâtiment de l’IMC permet de repenser l’entièreté de la circulation dans l’enceinte du site. Dans une première phase cette disposition permet de maintenir le fonctionnement du site sans changements majeurs même durant la phase chantier. Après la démolition de l’actuel bâtiment administratif la nouvelle salle de sports prendra sa place ce qui permet de libérer quelques 20ha de réserve foncière.

Un deuxième avantage de l’implantation choisie est la minimalisation des nuisances sonores pour les élèves souffrant de déficiences auditives et/ou de troubles de parole souvent doublé de troubles de concentration ou de comportement. Ceci vaut aussi bien pour la phase chantier que pour le fonctionnement futur de la nouvelle structure.

La situation en marge de la zone constructible du PAG permet de tirer profit de la proximité de la nature sous forme de champs et de zones boisées. Afin d’amplifier le sentiment d’une « école au vert », le concept paysager vise à estomper les contours entre les alentours directs de l’école en créant par exemple un passage graduel entre cours de récréation et zone verte adjacente. Il est prévu de créer une végétation différenciée avec des plantes indigènes. La zone d’entrée ainsi que le bord de la grande terrasse se présenteront sous un angle plus formel tandis que la cour intérieure et les limites de terrain accueilleront des prés fleuris. L’application du principe de fauchage tardif permettra à la flore de se développer tout en créant un environnement sain et intéressant pour les élèves.

Concept architectural

Le Centre de Logopédie admet les élèves dès l’âge de 3 ans (enseignement précoce) et les accompagne jusqu’à l’achèvement des études post-primaires. Outre les services de dépistage des troubles de l'ouïe et de la parole et les offres de traitement orthophonique prenant en charge des enfants de 0 à 16 ans, le centre propose des cours de formations pour externes. Afin de correspondre aux besoins organisationnels, le projet devra prévoir une forme compacte afin d’éviter les longs chemins à découvert et offrir la possibilité d’assurer le contrôle d’accès en prévoyant une seule entrée.

La multitude des exigences envers le nouveau bâtiment qui en découlent se reflète dans son expression architecturale. Le bâtiment en forme de U est composé de 3 volumes, l’aile Est contenant la cantine, les salles polyvalentes et les fonctions parascolaires, l’aile centrale abritant l’administration et le service diagnostic et en troisième l’aile scolaire située à l’ouest. Même si le revêtement de façade en terre cuite est identique pour les trois parties, la différenciation subtile en des couleurs et le jeu des fenêtres permettent une identification des fonctions sans pour autant compromettre l’unité de l’ensemble.

Vu de la place Thomas Edison, les trois étages de l’aile scolaire s’élèvent en arrière-plan. Placée de manière idéale en lisière de la zone verte, les salles de classes profitent du calme et de la proximité de la nature ainsi que d’une orientation est ou ouest. Le couloir central, assurant la distribution des salles de classes d’une manière efficiente, est rythmé par des élargissements qui marquent l’entrée des salles de classes. Des impostes vitrées dans la partie supérieure des cloisons amènent de la lumière du jour dans les couloirs du rez-de-chaussée et du premier étage. Au deuxième étage des puits de lumière éclairent le couloir et lui assurent une ambiance agréable ce qui permet de renoncer à des élargissements non nécessaires au bon fonctionnement des classes de secondaire.

Perpendiculaire à l’aile scolaire, le volume de l’administration semble flotter au-dessus de l’entrée et du service diagnostic entièrement vitré. Par sa construction en porte-à-faux il ombrage et protège les façades sud et ouest du rez-de-chaussée mais marque surtout l’entrée principale. Cette dernière invite à accéder à travers le sas à l’atrium central qui dédouble l’administration côté nord sur toute la longueur et en double hauteur. Vitrée des côtés ouest et nord et pourvu d’un habillage en bois côté nord il sera le noyau lumineux du futur Centre de Logopédie. En tant que tel il est le nœud de circulation central et interconnecte les différentes fonctions. Le grand escalier ouvert permet un accès direct à l’administration au premier étage tandis que la distribution verticale dans les ailes scolaire et ouest se trouve des deux côtés.

L’atrium offre une vue directe, et l’accès, dans la cour intérieure et aux champs au loin. Ainsi l’agencement de l’école est perceptible de façon intuitive dès l’entrée ce qui favorise l’orientation aisée au sein du bâtiment. L’emploi des matériaux et couleurs, différenciés suivant les zones publiques, semi-publiques et scolaires, renforce encore le bien être du visiteur au sein du bâtiment. Il va de soi que l’entièreté du bâtiment est accessible aux personnes à mobilité réduite.

En traversant l’atrium à son extrémité ouest, on accède aux salles de formation et de réunion et à la cantine qui fait également fonction de salle polyvalente. De nombreuses synergies et des salles aménageables avec une grande flexibilité ont permis de réduire le nombre de salles, et donc le volume à construire, au strict minimum. Ainsi, par une simple ouverture de cloison mobile, la salle de conférence des professeurs fait partie de la salle polyvalente et peut être utilisée comme scène. Et le grand écran de projection prévu pour la salle polyvalente peut être utilisé au quotidien dans la salle des professeurs.

Concept technique

Le nouveau Centre de Logopédie à Luxembourg suivra les principes du « système confort» basé sur le triptyque suivant:

  • Minimiser la consommation énergétique grâce à une enveloppe thermique extérieure hautement performante.
  • Utiliser la masse propre au bâtiment en tant qu’inertie thermique pour créer un climat intérieur agréable.
  • Réduire les installations techniques au minimum nécessaire.

L’enveloppe thermique extérieure est réduite au minimum par le choix d’une construction compacte. L’orientation des ailes est choisie suivant l’organisation fonctionnelle mais également dans le but de prévenir une surchauffe non nécessaire. Ainsi l’atrium est orienté vers le nord et les fenêtres orientées sud sont réduites en taille dans l’administration et celles du service diagnostic profitent de la protection solaire qu’offre le porte-à-faux. Pour autant les valeurs U prévues pour la menuiserie extérieure à triple vitrage (= 0.7 W/m2K), les murs (0.19 W/m2K) et la toiture (0.12 W/m2K) ainsi que la protection solaire extérieure n’offrent pas de compromis.

Afin de pouvoir assurer un confort thermique optimal sans avoir recours à un refroidissement par ventilation mécanique, la mise à disposition de surfaces présentant une masse élevée, et donc une grande inertie thermique, est cruciale. Ainsi la nuit l’air frais entrant par les fenêtres refroidit les pièces mais aussi les plafonds en béton massif. Durant la journée, ces dalles peuvent absorber le surplus en chaleur dans les différentes salles.

Vu la vocation spéciale du Centre de Logopédie, le confort acoustique a une importance primordiale. Le fait de poser un tapis au sol des salles de classes permet d’éviter une grande partie des bruits à la source. Ce choix permet également de renoncer à la mise en place d’un faux plafond acoustique sur toute la surface ce qui rendrait une activation thermique du plafond impossible. Le plan actuel prévoit la mise en place d’un absorbant acoustique performant dans les coins supérieurs et la surface du mur arrière de la salle de classe. Dans les couloirs et les autres salles, des interventions locales au plafond et aux murs garantissent que les élèves s’y sentiront à l’aise.

La structure portante est réalisée pour la plus grande partie en béton coulé sur place. Le système statique est adapté aux exigences différant suivant les fonctions. Ainsi l’aile des salles de de classes sera réalisée avec un système de dalles champignons de 35 cm raidies à l’aide des allèges des fenêtres. Un système de voiles béton en drapeau combinée avec des dalles de 35cm sert à réaliser les grandes portées nécessaires pour le porte à faux double du bloc administratif, tandis que des voiles-poutres de 15.5m de longueur évitent des poutres en sous-face dans la salle polyvalente en dessous.

L’organisation du chantier avec l’accès à travers le site avec trois écoles en fonctionnement pose un défi particulier. S’y rajoutent la fragilité et la sensibilité au bruit de la population scolaire aussi bien du Centre de Logopédie lui-même que de l’Institut pour Infirmes Moteurs Cérébraux (IMC) et des délais de construction courts. Des travaux préparatoires ont permis d’adapter les arrêts des bus scolaires et de sécuriser le site au mieux afin de limiter les interactions des élèves en bas âge et avec des déficiences diverses avec le trafic chantier. Malgré cela une gestion rigoureuse des arrivées et départs sur chantier d’un côté et travaux bruyants, tels que le terrassement dans la roche, de l’autre doit être assuré par les entreprises sur site.

Fiche technique

Maîtrise d'oeuvre

  • Architecte : THEISEN Architectes, Luxembourg
  • Ingénieur en génie civil : Best ingénieurs-conseils, Senningerberg
  • Ingénieur en génie électrique : Jean Schmit Engineering, Luxembourg
  • Ingénieur en génie thermique : Jean Schmit Engineering, Luxembourg
  • Ingénieur en génie sanitaire : Jean Schmit Engineering, Luxembourg
  • Paysagiste : /
  • Bureau de contrôle technique : AIB-Vinçotte, Luxembourg
  • Organisme agréé : Secolux, Capellen
  • Coordinateur sécurité santé : D3 Coordination, Frisange
  • Coordinateur-pilote : /

Chiffres clés du projet

  • Total surface utile : 7 593 m²
  • Total surface brute : 9 027 m²
  • Total volume brut : 40 088 m³
  • Budget du projet : EUR 26,3 mio TTC

Timing

  • Vote de la loi par la Chambre des Députés : /
  • Début du chantier : 3ème semestre 2013
  • Durée de chantier prévisionnelle : 24 mois

Galerie photos

Plan

Photos - Partie 1

  1. ©Levygraphie s.à r.l.

  2. ©Levygraphie s.à r.l.

  3. ©Levygraphie s.à r.l.

  4. ©Levygraphie s.à r.l.

  5. ©Levygraphie s.à r.l.

  6. ©Levygraphie s.à r.l.

  7. ©Levygraphie s.à r.l.

  8. ©Levygraphie s.à r.l.

  9. ©Levygraphie s.à r.l.

  10. ©Levygraphie s.à r.l.

  11. ©Levygraphie s.à r.l.

  12. ©Levygraphie s.à r.l.

  13. ©www.levygraphie.lu

  14. ©Levygraphie s.à r.l.

  15. ©Levygraphie s.à r.l.

  16. ©Levygraphie s.à r.l.

  17. ©Levygraphie s.à r.l.

  18. ©Levygraphie s.à r.l.

  19. ©Levygraphie s.à r.l.

  20. ©Levygraphie s.à r.l.

Photos - Partie 2

  1. ©Levygraphie s.à r.l.

  2. ©Levygraphie s.à r.l.

  3. ©Levygraphie s.à r.l.

  4. ©Levygraphie s.à r.l.

  5. ©Levygraphie s.à r.l.

  6. ©www.levygraphie.lu

  7. ©Levygraphie s.à r.l.

  8. ©Levygraphie s.à r.l.

  9. ©Levygraphie s.à r.l.

  10. ©Levygraphie s.à r.l.

  11. ©Levygraphie s.à r.l.

  12. ©Levygraphie s.à r.l.

  13. ©Levygraphie s.à r.l.

  14. ©Levygraphie s.à r.l.

  15. ©Levygraphie s.à r.l.

  16. ©Levygraphie s.à r.l.

  17. ©Levygraphie s.à r.l.

  18. ©Levygraphie s.à r.l.

  19. ©Levygraphie s.à r.l.

  20. ©Levygraphie s.à r.l.

  21. ©Levygraphie s.à r.l.

  22. ©Levygraphie s.à r.l.

  23. ©Levygraphie s.à r.l.

  24. ©Levygraphie s.à r.l.

  25. ©Levygraphie s.à r.l.

  26. ©www.levygraphie.lu

  27. ©Levygraphie s.à r.l.

  28. ©Levygraphie s.à r.l.

  29. ©Levygraphie s.à r.l.

  30. ©www.levygraphie.lu

  31. ©Levygraphie s.à r.l.

  32. ©Levygraphie s.à r.l.

  33. ©Levygraphie s.à r.l.

  34. ©Levygraphie s.à r.l.

  35. ©Levygraphie s.à r.l.

  36. ©Levygraphie s.à r.l.

  37. ©Levygraphie s.à r.l.

  38. ©Levygraphie s.à r.l.

  39. ©Levygraphie s.à r.l.

  40. ©Levygraphie s.à r.l.

  41. ©Levygraphie s.à r.l.

  42. ©Levygraphie s.à r.l.

  43. ©www.levygraphie.lu

  44. ©Levygraphie s.à r.l.

  45. ©Levygraphie s.à r.l.

  46. ©Levygraphie s.à r.l.

  47. ©Levygraphie s.à r.l.

  48. ©Levygraphie s.à r.l.

  49. ©Levygraphie s.à r.l.

  50. ©Levygraphie s.à r.l.

  51. ©Levygraphie s.à r.l.

  52. ©Levygraphie s.à r.l.

  53. ©Levygraphie s.à r.l.

  54. ©Levygraphie s.à r.l.

  55. ©Levygraphie s.à r.l.

  56. ©Levygraphie s.à r.l.

  57. ©Levygraphie s.à r.l.

  58. ©Levygraphie s.à r.l.

  59. ©Levygraphie s.à r.l.

  60. ©www.levygraphie.lu

  61. ©Levygraphie s.à r.l.

  62. ©Levygraphie s.à r.l.

  63. ©Levygraphie s.à r.l.

  64. ©Levygraphie s.à r.l.

  65. ©www.levygraphie.lu

  66. ©Levygraphie s.à r.l.

  67. ©www.levygraphie.lu

  68. ©Levygraphie s.à r.l.

  69. ©Levygraphie s.à r.l.

  70. ©Levygraphie s.à r.l.

  71. ©Levygraphie s.à r.l.

  72. ©Levygraphie s.à r.l.

  73. ©Levygraphie s.à r.l.

  74. ©Levygraphie s.à r.l.

  75. ©Levygraphie s.à r.l.

  76. ©www.levygraphie.lu

  77. ©Levygraphie s.à r.l.

  78. ©Levygraphie s.à r.l.

  79. ©Levygraphie s.à r.l.

Dernière mise à jour