Elargissement du pont "Passerelle"

  • Type : Ponts / Viaducs
  • Etat d’avancement : En exécution
  • Autorité compétente : Administration des ponts et chaussées
  • Commune(s) : Luxembourg

Le projet

Dans le cadre du projet de modernisation du réseau de transport en commun dans la Ville de Luxembourg, lequel intègre la réalisation d’un tram, les autorités et administrations compétentes ont prévu d’aménager une voie de bus supplémentaire sur le Pont Passerelle leur permettant de circuler dans le sens de la ville vers la gare, tout en assurant le maintien des 2 voies de circulation actuelles dans le sens de la gare vers la ville. Cette modernisation prévoit également le maintien et l’amélioration des conditions de circulation en toute sécurité tant des vélos que des piétons sur tout le long de l’ouvrage côté amont, ainsi que le maintien de la circulation des piétons sur le trottoir aval.

De ce fait, l’élargissement du trottoir côté amont a pour objectif de placer de façon déportée une large bande de 4.50 m réservée aux cyclistes, combinée avec une bande réservée aux piétons y compris les personnes à mobilité réduite PMR et de libérer l’espace occupé actuellement par la piste cyclable pour les besoins de la nouvelle voie de bus.

Le choix de la structure d’élargissement du Pont Passerelle a été fait dans le souci de préserver et mettre en valeur l’aspect architectural de l’ouvrage existant, tout en rajoutant une légère touche de modernité.

Caractéristiques

La structure d’élargissement est une structure métallique en forme de caisson de 4.80 m de largeur, posée du côté intérieur sur des appareils d’appui en inox fixés sur l’encorbellement actuel et en partie extérieure sur des béquilles métalliques espacées d’environ 17.75 m, clouées elles-mêmes sur les faces latérales des piles.

Ce choix de structure d’élargissement s’adapte bien au Pont Passerelle qui a déjà été élargi avec des encorbellements en porte-à-faux par le passé.

Afin d’harmoniser la vue globale du pont, les béquilles ont une forme en Y au niveau des piles à grande hauteur (P16 à P24) et autre forme en V sur les piles les moins hautes (P1 à P16). Ce choix permet de masquer la différence de hauteur des béquilles en gardant une inclinaison de l’ordre de +/-30 ° par rapport à un plan vertical.

 

 

 

 

 

La mise en place de la structure d’élargissement nécessite l’aménagement de massifs sur les piles existantes sur lesquels viennent se fixer les pieds de béquilles.

Il est prévu de mettre en place dans les piles des tiges d’ancrage en inox qui permettent de reprendre la descente de charge et de solidariser les platines d’appui des béquilles à l’ouvrage existant.

Le prolongement de la nouvelle structure d’élargissement jusqu’à la culée côté ville ne peut se faire que si l’escalier actuel est démoli sur environ 16 m de longueur. Dans ce cas, un nouvel escalier doit être construit à une distance minimale de 60 cm par rapport à l’ancien.

Du côté de la gare, la réalisation de la culée nécessite la démolition des toilettes publiques et le réaménagement de l’aire de stationnement des vélos actuel.

Une première rampe d’accès à la passerelle est prévue à l’intersection avec la voie vélo existante qui est maintenue. Elle permet de franchir les 30 cm environ de différence de niveau entre la voie de bus et le niveau de dessus de la passerelle. Cette rampe a une pente maximale de 4%.

Une deuxième rampe est à aménager à l’intersection du passage piéton avec la passerelle. Elle permet l’accès des personnes à mobilité réduite au nouveau trottoir.

Exécution du chantier

Les travaux sont scindés en 2 phases principales :

  • Phase 1 (côté amont ou Pont Adolphe) : Elargissement de l’ouvrage
    Les travaux prévoient l’élargissement du trottoir côté amont (côté Pont Adolphe) pour créer un nouveau trottoir de 4.50 m de large à partager entre les piétons et les cyclistes et pour insérer sur la partie portante du tablier la nouvelle voie de bus.

    Il convient de limiter au maximum les coupures de circulation ; c’est pour cette raison que le tablier sera préférablement construit en plusieurs tronçons posés les uns après les autres. La mise en place des tronçons à leur emplacement définitif est assurée à l’aide d’une grue installée sur toute la largeur du pont après la fermeture totale de la circulation. Ces opérations seront réalisées de nuit.

    Pendant le jour, une bande de travail sera réservée au chantier sur toute la longueur de l’ouvrage.

  • Phase 2 (côté aval ou Pulvermühle) : remplacement de la corniche et des garde-corps existants
    Après l’élargissement de la phase 1 et afin d’harmoniser l’aspect architectural de l’ouvrage, il est prévu de remplacer le garde-corps et la corniche du trottoir aval à l’identique du trottoir amont.

Délais prévisibles des travaux

Phase 1 :  octobre 2018 – fin 2019

Phase 2 : fin 2019 – été 2020

Intervenants principaux

Maître d’œuvre : Ponts et Chaussées – Division des Ouvrages d’Art
Bureau d’études : TR Engineering
Bureau d’architecture : Christian Bauer & Associés
Direction des travaux : TR Engineering
Bureau de contrôle: Secolux
Coordination sécurité et santé: SGI
Entreprise : Jan De Nul

Webcam

Webcams de l'élargissement du pont "Passerelle" pendant la durée des travaux. L'image est raffraîchie toutes les 5 minutes.

Dernière mise à jour